les bienfaits du toucher

7 excellentes raisons d’être plus « tactile » : « hug », câlins, caresses, baisers sont des remèdes anti-deprime !

Nous allons comprendre pourquoi ce geste si simple produit des miracles sur notre bien-être :

joyPrendre quelqu’un dans ses bras …

1) Renforce les relations

Une étreinte augmente le sentiment de sécurité, de confiance et d’appartenance.

En amour, le contact physique comme tenir sa ou son partenaire dans les bras, l’embrasser ou la caresser renforce la satisfaction globale dans un couple.

2) Réduit l’anxiété, le stress et la pression artérielle

Lorsque nous embrassons quelqu’un qui nous est cher, nos niveaux d’ocytocine augmentent. Cette hormone diminue le stress, favorise l’empathie et développe un sentiment de confiance.

3) Favorise le bonheur :

Le contact physique augmente le niveau de sérotonine, autrement appelée, « hormone du bonheur ». La sérotonine régule la dopamine qui peut mener à des comportements agressifs. Les niveaux de sérotonine élevés sont à l’origine de phases de bonheur.

4) Libère les tensions :

Une étude démontre que le contact physique avec un être aimé contribue à faire baisser significativement le niveau de stress.

5) Augmente l’estime de soi :

Les câlins que nous avons reçus pendant notre enfance pour nous réconforter ont laissé des empreintes sur notre vie d’adulte. Ainsi, si nous sommes en déficit de confiance en soi, une étreinte aura un effet positif.

6) Rétablit l’équilibre dans le système nerveux :

Une étreinte permet de stimuler le système parasympathique * qui rétablit le calme dans notre corps.

7) Le toucher véhicule efficacement les émotions :

Nous possédons une capacité innée à transmettre et recevoir les émotions par le toucher.

Posologie :

La psychothérapeute Virginia Satir affirme que :

« Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour survivre.

Nous avons besoin de 8 câlins par jour pour l’entretien.

Nous avons besoin de 12 étreintes par jour pour grandir. »

Et vous, votre compteur est à combien aujourd’hui ?


* Le système parasympathique

Le système nerveux parasympathique est une composante du système nerveux autonome, responsable des fonctions automatiques de l’organisme. Il se compose de nerfs crâniens (dont le nerf vague) ou sacrés. Le système nerveux parasympathique est associé à l’acétylcholine.

Fonctions du système nerveux parasympathique

Le rôle du système nerveux parasympathique est multiple, et souvent antagoniste de celui joué par le système nerveux orthosympathique. En général, il ralentit les fonctions de l’organisme dans un objectif de conservation de l’énergie : il abaisse le rythme cardiaque et la tension artérielle par vasodilatation ou entraîne une bronchoconstriction. En revanche, il facilite la digestion en augmentant les sécrétions salivaires, gastriques et intestinales, et stimule l’appétit sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *